• Ma chère passion...

    Bonsoir, chers lecteurs et amis !

     

    Et voilà, c'est par ce texte que j'ai choisi de peaufiner l'inauguration de mon nouveau blog, « Train Trollesque ». Et vous allez vite comprendre pourquoi ! Ce sera, je pense, un de mes rares coups de gueule ici, cela dit, je me sentais obligé par les circonstances à le pousser.

     

    Le modélisme ferroviaire fait partie de ces passions qui peuvent être très chères, à l'achat de matériel. 150 € pour une locomotive, 40 € pour un wagon, le tout fabriqué en Chine, n'est ce pas indécent ? 350 € pour un coffret de démarrage « digital » qui va durer un an tout au plus, n'est ce pas cher payé ? J'ai passé l'âge de m'insurger contre le coût de la vie. Néanmoins, je reste horrifié par les profits dégagés, entre la fabrication, le coût du transport, la marge de l'importateur et celle du détaillant... Sans compter évidemment la taxe sur la valeur ajoutée, et c'est pour cela d'ailleurs que maintenant, la plupart des modélistes français ou des parents voulant un train pour leur enfant, achètent en Allemagne. C'est le serpent qui se mord la queue...

     

    Et ce n'est pas fini : une fois que l'on a acheté du matériel, on se sent poussé à faire un réseau... Le plus réaliste possible, pour faire comme dans les magazines spécialisés (oui, il m'arrive de penser ça, parfois.) Ce qui implique parfois d'y consacrer une pièce entière... Mais quand les pontes de la presse spécialisée auront-ils compris que les moyens des pratiquants réels et potentiels ont chuté avec la crise, que les logements sont de plus en plus petits, et les déménagements de plus en plus nombreux ? Alors, le micro-réseau est réellement une solution séduisante, avec beaucoup moins d'espace utilisé, et surtout à moindre budget ! A ce propos, je vous invite à voir le site Web de feu Carl ARENDT, la référence en la matière.

     

    Site de Carl Arendt - Micro Layouts

     

    Je sais, on n'a pas le droit de dénigrer une passion. Seulement, je ne dénigre pas, je constate ! Et je sais de quoi je parle : pendant des années, et aux dépens de mes petits moyens d'étudiant, j'ai amassé du matériel roulant, principalement en N... et chacune de mes visites chez le détaillant local était accompagnée d'un achat. Actuellement, vivant (ou plutôt survivant) avec l'Allocation Adulte Handicapé (soit 800 € mensuels), je ne peux pas me permettre de pratiquer le train miniature à l'échelle N (ou pire, en Z), vu les prix prohibitifs des fabricants de ces deux échelles. Et j'ai tellement été échaudé par plusieurs échecs successifs, que j'ai décidé de ne plus mettre autant d'argent qu'avant dans cette passion ! Je me contenterai donc de wagons et locos « hobby » en HO, qui sont en plus nettement moins fragiles... et ça ira bien.

     

    Je respecte toutes les formes de modélisme ferroviaire, et d'ailleurs toutes les formes de modélisme en général. Cela dit, il y a bien quelque chose qui m'horripile dans ce microcosme : c'est de ne voir que des réseaux immenses et du matériel roulant hors de prix pour un débutant, dans la presse spécialisée. Là où nos amis Américains, Anglais et Japonais ont compris depuis longtemps que le micro-réseau, les trains courts, et les situations de manœuvres reproduites sont autant de choses à évoquer en modélisme ferroviaire... Nous en sommes encore restés à vouloir faire des rames « réalistes » de 9 mètres de long, avec une caténaire et des signaux fonctionnels, une loco patinée comme jamais, et des voitures Corail qui font la longueur d'un avant-bras ! Et je pense que c'est une des raisons pour lesquelles le modélisme ferroviaire est un loisir surtout pratiqué par les retraités, et de moins en moins par les personnes de mon âge et plus jeunes que moi (j'ai 30 ans…) En plus de la considération du train en général comme étant « ringard » (ce qui n'est pas le cas en Allemagne, en Suisse, aux USA ou au Japon, vous vous en doutez.)

     

    A vous qui atterrissez sur ce texte, ne me prenez pas pour un aigri. Juste pour un jeune qui aime jouer au train, et qui vieillit.. Et forcément, je me pose des questions. Le modélisme ferroviaire est une très belle passion, ce sont la mondialisation, les délocalisations et la course au réalisme à tout prix qui sont terribles pour les passionnés simples, les grands gamins et les personnes qui essaient de faire vivre ce loisir créatif. Du moins, ce n'est que mon avis.

     

    Et vous ? N'hésitez pas à réagir, par commentaires ou par mail !

     

    Bonne soirée et bon week-end à vous tous !

     

    Bien amicalement,

     

    Antonin « Troll ».


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :